Les origines et la création de l'ANRH

Cette année 2024 marque les 70 ans de l’ANRH. 70 ans d’un combat nécessaire pour un monde du travail plus inclusif, au sein duquel chacun doit trouver sa place et s’épanouir, quelles que soient ses fragilités. Si de grandes choses ont été accomplies en ce sens, il reste encore du chemin à parcourir. Cet anniversaire est donc la parfaite occasion de revenir sur les origines et la création de l’ANRH, afin de se rappeler des convictions et des ambitions de nos prédécesseurs, pour les faire vivre encore de nombreuses années. 

Au lendemain des deux guerres mondiales qui ont marqué la première moitié du 20ème siècle, les besoins d’initiatives pour les personnes à l’époque désignées comme « infirmes » sont croissants.

De nombreux « diminués physiques », en particulier les plus faibles et les moins à même d’exercer une activité, se trouvaient écartés des dispositifs de réinsertion mis en place par les institutions et associations existantes. Celles-ci réservaient leurs capacités, encore restreintes à l’époque, à la réinsertion des diminués physiques les plus capables d’évolution, laissant les autres au bord du chemin.
Face à cela, la création d’une nouvelle institution publique n’était ni possible ni souhaitable. Les ressources étaient trop rares et le cadre rigide de l’administration peu propice aux initiatives innovantes.

Alfred Rosier, Haut Fonctionnaire du ministère du Travail, propose alors de créer une association spécifique qui se chargerait de réinsérer ces exclus, inspirée du modèle britannique. En effet, dès 1944, le Royaume-Uni avait adopté une législation en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Dans ce cadre, Remploy avait été créée en 1946 afin d’employer directement des personnes handicapées dans des usines spécialisées.
C’est ainsi, que, le 12 avril 1954, sous le nom d’Association Nationale pour la Réhabilitation professionnelle par le Travail protégé (ANRTP), l’ANRH est officiellement née, sous l’impulsion d’Alfred Rosier, et avec l’appui de Maurice Pilod, médecin militaire puis Directeur Général du Comité national contre la Tuberculose, et Robert Buron, ancien député et ministre, lui-même malade.

Cette nouvelle association décide d’accueillir tous les types de handicaps : non seulement physiques et sensoriels, mais également psychiques et les déficiences intellectuelles. Cette diversité des handicaps est ainsi dès l’origine, une des spécificités de l’ANRTP.
Ses 24 membres fondateurs, représentants d’associations de malades, de syndicalistes, du patronat et de fonctionnaires des ministères du travail et de la santé, partageaient une conviction, celle que le travail était la meilleure solution pour redonner de la dignité à ceux que l’on n’appelait pas encore des « handicapés » et que la société avait exclus.

Convaincus que l’enjeu n’était pas d’adapter l’humain au travail, mais le travail à l’humain, leur objectif était de permettre à chaque personne, quelle que soit sa fragilité, de se réinsérer en exerçant une activité compatible avec son état. Un travail qui soit utile, épanouissant et qui procure une véritable rémunération.

70 ans plus tard, les 2 000 collaborateurs de l’ANRH restent animés par ces mêmes convictions, et poursuivent, avec toujours autant de détermination, l’objectif fixé par leurs prédécesseurs.

Lire aussi

Le rapport annuel 2022 est là ! 

Lire
L'ANRH, Créateurs d'emplois à valeur humaine ajoutée
Lire

La Fresque du Climat à l'ANRH : action de sensibilisation pour un avenir durable

Lire

Faites un don !

Participez par exemple à la formation

d'un salarié en situation de handicap

Plus de 1850 salariés et usagers

dont 78% en situation de handicap

« Notre association a pour particularité d’avoir toujours placé l’emploi des personnes en situation de handicap au cœur de son activité, qu’il soit question de le créer, de le maintenir ou de développer les compétences de ses employés par la formation » A.Perez-Vieu, Présidente de l'ANRH
NOUS DÉCOUVRIR
heart linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram